Gaspard E, feuilleton

23 mars 2020

07h00. Le réveil chinois à dix euros – deux réveils jumelés, un noir, un blanc – tire Gaspard E de son sommeil.

Gaspard E, feuilleton, épisode 0

7h00

Ce matin, c'est le blanc dont la sonnerie de jeune coq retentit. Gaspard, lui, est plutôt vieux. Mais, autant qu'il puisse savoir, toujours en bonne santé.

Tous les matins le hasard semble décider qui du noir ou du blanc retentira. Où a-t-il lu que «le hasard c'est souvent la méconnaissance des causes»? Il se lève bien que rien ne l'y oblige. Le confinement le contraint. Mais les habitudes sont tenaces.

De sa fenêtre, il vérifie que la rue est vide. A droite, en se penchant, il aperçoit les frondaisons du Jardin des Plantes. En bas, le restaurant Amore mio est fermé. Puis, il se fait un café et il se demande comment il va pouvoir s'y prendre pour avancer dans cette foutue enquête («confidentielle») que lui avait confiée le syndic du 13, la semaine passée.

Billet suivant