Zeklova

26 mars 2020

Au coin de la rue Buffon et de la rue Geoffroy Saint-Hilaire, ça commence à tirer dans le mollet droit. Il faut penser à autre chose. Mais à quoi?

Gaspard E, feuilleton, épisode 1.2

À ce message qu'il a reçu hier, tiens. Ce n'est pas tous les jours que Laroche se fend de remerciements. Il faut dire que Gaspard avait eu une jolie intuition (étayée) en lui déconseillant d'acquérir cette solution de «machine learning» pour détecter les fausses toiles ou dessins de maîtres, «faisant de l'analyse, jusque-là un exercice fastidieux et poussiéreux, une véritable expérience.»

Ne vous laissez pas tromper par le slogan «millénial»: les concepteurs de CatchThem'CauseYouCan avaient fabriqué un bel objet. Exposée dans un appendice que Gaspard avait lu avec gourmandise, l'architecture de leur réseau de neurones convolutionnel et profond était épurée et astucieuse. Le réseau prenait par ailleurs appui sur Inception-v3, le célèbre réseau de neurones développé et partagé par Google pour l'étiquettage d'images, une nouvelle illustration du principe de l'apprentissage par transfert. Enfin, l'entraînement de CatchThem'CauseYouCan avait évidemment bénéficié d'un grand savoir-faire et d'une base de données de toiles et dessins identifiés comme authentiques ou pas dont l'élaboration avait dû coûter, aux sens propre (argent) et figuré (sueur – comme cette fichue goutte qui pique les yeux de Gaspard à ce moment précis). En fait, ils avaient manqué de chance.

L'Arbre Bleu
L'Arbre Bleu
(Pierre Alechinsky, 2000, rue Descartes à Paris)

Gaspard avait dû expliquer à un Laroche forcément un peu déçu de ne pas pouvoir se passer d'expert. Le sachant féru de clavecin, il s'était adapté. Au commencement, un réseau de neurones c'est comme un clavecin désaccordé. L'entraîner c'est l'accorder, et vous savez mieux que moi que le tempérament idéal dépend de la pièce qui sera jouée. Vous conviendrez par ailleurs qu'il est moins délicat de peaufiner un accordage que de s'y prendre ex nihilo. Vous me suivez? Oui.

Inception-v3, c'est le clavecin bien tempéré – il reconnaît un grand éventail de motifs dans des images. CatchThem'CauseYouCan en est une variation plus mordante – modulé pour chasser l'inauthentique. Parce qu'Inception-v3 est déjà entraîné, l'apprentissage de la chasse menant au bon paramétrage dont bénéficie CatchThem'CauseYouCan peut s'appuyer sur une bibliothèque d'images de taille modeste, loin des dizaines de millions d'images qu'a nécessité l'entraînement d'Inception-v3. Vous me suivez toujours? Mouais.

La malchance s'est manifestée insidieusement, au cœur du réseau, à cause de la teneur de cette bibliothèque. Je me suis aperçu rétrospectivement que ce que CatchThem'CauseYouCan détecte, c'est en fait le regard suspicieux porté par le photographe sur une pièce inauthentique, loin du regard amoureux porté sur une pièce authentique. Vous voyez? Non.

Bon, laissons tomber le clavecin. C'est comme si vous aviez appris à distinguer un truand d'un honnête citoyen en regardant des photographies, en parcourant une collection dans laquelle les truands sont présentés en couleurs sépia, de face et de profil en tenant une pancarte d'identification, et les autres sont photographiés en vacances. Soyez sûr, Laroche, que si nous présentions une photo de vous façon Al Capone à Alcatraz, alors vous seriez identifié comme un truand! Je vous suis!

Eh bien voilà. Voilà? Oui: j'ai pu vérifier que les œuvres inauthentiques photographiées avec amour ne sont pas reconnues comme telles. Ha.

Est-ce au premier ou au deuxième tour? Quoiqu'il en soit, il pense soudain au zelkova déraciné par un coup de vent le 27 février dernier, à la couleur de ses feuilles au printemps et à l'automne, au joyeux désordre de ses branches. Gaspard se souvient qu'après l'avoir admiré dans le jardin, il l'avait aussi regardé dans les livres. Il y avait appris qu'on l'appelait «l'Orme du Caucase» et qu'il venait du Caucase, ce qui semble assez logique; qu'on l'appelait aussi «Faux Orme de Sibérie», pour le distinguer du vrai, ce qui n'est pas moins logique.

La botanique a ses charmes, la géographie aussi. La course à pied un peu moins. Surtout quand ça monte.

Billet suivant