Dilemme(s)

13 avril 2020

Gaspard range le sachet d'arabica dans l'armoire à côté du bocal où les sachets de thé noir attendent leur heure. Il laisse sa tasse sur la table et va ouvrir son ordinateur. Par les temps qui courent, c'est plus utile que jamais.

Gaspard E, feuilleton, épisode 4.2

Premier dilemme qui effleure à peine sa conscience: est-ce qu'il s'assied dans son fauteuil en face de la bibliothèque (où se trouvent les livres qu'il avait gardés du temps de Madeleine) ou est-ce qu'il s'installe à son bureau et lui tourne le dos (faisant ainsi face aux livres qu'il a achetés depuis son départ)?

Devant ses livres anciens, un deuxième dilemme se pose. Il le résoud sans s'y attarder: regarder d'abord les dernières nouvelles du jour même si le confinement les rend répétitives et si les courbes de mortalité et les équations afférentes l'agacent davantage qu'elles ne le séduisent, donc les dernières nouvelles ou commencer à réfléchir à son enquête. Étant donné que la météo ne réserve plus de surprise, qu'il fait étrangement beau tous les jours, il se décide pour l'enquête.

Troisième dilemme: recueillir des indices sur la famille du propriétaire ou bien regarder ce qu'il peut apprendre de Cézanne sur la toile. Si on peut dire! Il sourit, réfléchit un instant, passe sa main dans son abondante chevelure. Ne jamais se laisser enfermer dans un dilemme – vieille leçon judicieuse, qu'il n'avait pas toujours observée, malheureusement. Il clique donc sur Cézanne, Paul, obtient 11,600,000 résultats en 0.49 secondes, «environ» (ce qui ne manque pas d'être rassurant).

Peinture
Peinture
(Pierre Soulages, 9 mars 2014)

11,600,000 – un léger vertige le saisit. Et si?… Et si je ne m'étais pas assis dans le fauteuil? Et si j'avais consulté les nouvelles? Et si j'avais recueilli des indices sur la famille du propriétaire? Et si d'autres bifurcations étaient advenues? Ces dilemmes étaient-ils tenus de s'enchaîner, auraient-ils pu se présenter de front? Un bref accès de maux-délisation (dangereux vertige) ou de mots-délisation (étourdissement poétique)? L'alternative était de Madeleine, qui parfois se moquait tendrement de son «contrefactuel Gaspard ».

Billet suivant